Bons plans

Astuce karting : découvrez les techniques !

Astuce karting : découvrez les techniques !

Maîtriser le freinage à chaque virage. C'est le secret pour réussir à faire du karting sans glisser sur la piste de course. Mais à quelle vitesse courir pour éviter de rater la première sortie et freiner au bon moment ? Voici quelques essentiels d'astuces à connaître pour devenir un as du volant et maîtriser les techniques de pilotage du kart.

Quelles sont les meilleures astuces karting ?

Le karting ne s'apprivoise pas sur la piste. Acquérir certaines techniques permet de développer rapidement les meilleures habitudes de conduite.

  • Maîtriser la machine : adopter une position assise et confortable dans son siège de sorte d'avoir des jambes bien détendues et les mains bien mobiles sur le volant. Une position confortable permet de mieux anticiper les obstacles du circuit et de gagner en vitesse dans la course.
  • Rester concentré : sur chaque course pour prendre des décisions rapides et performantes à tout moment (freiner, dépasser, sortir de la course, etc.), maîtriser ses émotions et le stress pour éviter de paniquer dès le premier obstacle.
  • Freiner correctement et au bon moment : réduire la vitesse au niveau des virages, éviter de freiner trop fort, stopper l'accélération avant d'appuyer sur la pédale à frein et relâcher progressivement avant de braquer (freinage franc), anticiper le kart à l'entrée du virage (freinage en appui).
  • Rester dans la ligne de course : négocier chaque entrée et sortie de virage de sorte de garder la meilleure position par rapport aux autres concurrents, mettre son poids vers l'extérieur pour obtenir une meilleure adhérence grâce aux techniques de contre-braquage en situation de sous-virage et de survirage.
  • Négocier les trajectoires : aborder les différentes formes présentes sur le circuit pour éviter de sortir de la piste au mauvais moment (courbe, virage, épingle, double virage).
  • Maîtriser l'art du dépassement : dépasser sans percuter ses concurrents et toujours au bon angle (dans un virage, dans deux virages successifs).
  • Garder l'élan de sorte de ne pas percuter les autres participants.
  • Apprendre la signification des drapeaux : la bannière nationale pour le départ officiel de la course, le drapeau bleu pour signaler un dépassement imminent, le jaune pour indiquer un problème sur la piste, le vert pour témoigner de la fin d'un incident, la bannière rouge et jaune pour signaler la présence d'huile ou le changement d'adhérence sur la piste, l'étendant noir pour punir un comportement dangereux, la levée du damier pour mettre fin à la course.

Comment ne pas glisser en karting ?

Pour éviter de glisser sur une piste de kart, il faut freiner de manière brusque et forte. Les freins du kart agissent uniquement sur les roues arrière. Freiner comme dans une voiture normale risque de faire glisser le bolide sur la piste. Or, dans un karting, c'est l'inverse qu'il faut faire. Il faut commencer par appuyer fortement sur les freins jusqu'à (presque) les bloquer d'un seul coup. Ensuite, relâcher progressivement au fur et à mesure de se rapprocher du virage.

Quelle technique pour prendre les trajectoires en karting ?

Dans les virages simples (un seul virage), la règle du "extérieur, intérieur, extérieur" s'applique. Dans la pratique, cela signifie commencer par aborder le virage à l'extérieur de la piste pour ensuite plonger à l'intérieur du virage et finir par élargir sa trajectoire pour finir à l'extérieur.

Comment conduire un kart sur une piste humide ?

Pour piloter un kart sous la pluie en toute sécurité, quelques mesures simples s'imposent :

  • Modifier ses trajectoires, parce que la gomme déposée sur la piste la rend plus glissante lorsqu'elle est humide.
  • Prendre la trajectoire la plus adaptée en fonction de l'état réel de la piste (flaque, différences de grip, etc.)
  • Éviter de suivre un adversaire.
  • Oublier l'aspiration pour éviter d'être aveuglé par l'eau évacuée par les pneus du kart.
  • Se décaler.
  • Retarder l'accélération après une courbe afin d'éviter que le sous-virage n'apparaisse.
  • Freiner progressivement à l'entrée d'un virage pour éviter le survirage.

Technique de pilotage d'un karting dans les dépassements

Pour un dépassement réussi, il faut choisir le bon moment pour dépasser et le faire dans les règles de l'art.

  • Laisser filer le pilote précédent de quelques mètres pour ensuite aborder un virage ouvrant sur une ligne droite rapidement.
  • Dépasser son adversaire au freinage en se plaçant légèrement sur sa droite et en freinant un peu plus tard. Mais il faudra alors éviter toute collision qui pourrait engendrer une exclusion de la course.

Comment faire du karting en loisir ?

Plusieurs possibilités permettent de faire du karting en loisir :

  • Participer à des sessions de karting 4T sur des circuits classiques en France, à partir de 15 et 25 euros, selon la puissance de la machine et le temps de roulage sur le circuit.
  • Participer à des entraînements sur un circuit en karting 2T, à des compétitions de plusieurs niveaux, à des courses de club régionales ou nationales. Cette pratique est conditionnée par la possession d'un karting individuel, un équipement pilote complet, une licence et un droit de piste.
  • Faire du handikart dans les meilleures conditions et quelle que soit la situation de handicap qui se présente.
  • Intégrer des écoles de karting pour s'initier au karting technique et accéder facilement à la compétition des jeunes pilotes.
Articles similaires
Voyages

Croatie en une semaine : que faire ?

Bons plans

Visiter la ville de Rhodes : que faire et que voir ?

Voyages

Les plus belles villes d'Italie : conseils et bons plans !

Voyages

Vacance en amoureux : quels sont les conseils pour bien réussir ?