Voyages

Le rio celeste au costa rica : un paradis sur terre

Le rio celeste au costa rica : un paradis sur terre

Pionnier de l'écotourisme, le Costa Rica est devenu, depuis quelques années, le pays le plus visité d'Amérique centrale. Ce pays est une référence en matière de protection de l'environnement. Il faut dire qu'il y a de quoi protéger. Le pays abrite 6 % de la biodiversité mondiale et 160 nouvelles espèces y sont découvertes chaque année. Un des endroits représentant cette biodiversité est le Parc national Volcán Tenorio. Sur une surface de plus de 18 000 hectares, on y compte pas moins de cinq cratères qui composent le massif volcan Tenorio. Ce volcan inactif est entouré de forêts vierges ou habitent des espèces de mammifères comme le tapir, le paca ou le jaguar, des espèces d'oiseaux rares et des poissons uniques au monde. L'attraction majeure de cette région est cependant le Rio Céleste, un site exceptionnel. Le Rio Céleste au Costa Rica est une merveille qui explique l'attrait des touristes pour ce lieu. C'est une rivière qui se forme à  la confluence de deux rivières sur les pentes du volcan. La particularité de cette rivière qui enchante tous ceux qui la voient est sa couleur turquoise naturelle. Certains disent que c'est un coin de ciel sur terre. Une légende costaricaine dit que lorsque dieu a créé le ciel, il y trempa son pinceau pour peindre le ciel.

Pourquoi Rio Céleste est bleu ?

La couleur extraordinaire du fleuve a une explication scientifique, mais l'explication locale rend le mystère plus original. Toujours est-il que c'est cette couleur qui attire les photographes et rend le lieu encore plus extraordinaire. Le volcan Tenorio et le Rio Céleste sont les hauts lieux du Parc national volcan Tenorio au nord-ouest du Costa Rica.

Le Rio Celeste, un site d'une beauté naturelle exceptionnelle

La protection de l'environnement est une priorité pour le Costa Rica. Avec 34 % du territoire recouvert de forêts humides tropicales, des aires protégées ont été aménagées dans tout le pays. Le parc national où se situe le volcan et la rivière fait partie des 30 parcs nationaux où l'accent est mis sur la sauvegarde de la biodiversité unique de ce pays. C'est ce qui explique les règles strictes gouvernant le tourisme dans le parc. La baignade est interdite dans la rivière hormis certaines zones spécifiques. L'entrée est limitée à 1 000 visiteurs par jour avec un maximum de 500 personnes présentes au même moment. Grâce à ces restrictions, les autorités espèrent promouvoir l'écotourisme, une activité qui incite les visiteurs à voyager de manière solidaire et à leur propre rythme tout en gardant à l'esprit que le tourisme doit servir les populations locales. Ce sont ces buts qui font du parc un lieu unique au monde ou le touriste peut prendre le temps d'observer la riche faune avec ses papillons et ses oiseaux colorées, et toute la végétation luxuriante qui est autour du Rio Céleste et de la plus célèbre cascade du Costa Rica d'un bleu magique.

Pourquoi Rio Céleste est bleu ?

Où dormir pour visiter le Rio Céleste ?

Les options d'hébergement à proximité du parc sont nombreuses pour les touristes désirant profiter du Rio Céleste. Entre les hôtels, les locations de villas et les hébergements à petits prix, le choix est large. Quand on visite le Costa Rica, Rio Céleste est une destination obligée et loger à côté offre la possibilité d'explorer la forêt costaricaine et toute sa faune comme les animaux rares, les papillons multicolores et tous les oiseaux qui ont fait sa réputation. C'est aussi la chance de découvrir la cuisine locale et ses spécialités. Les nombreux restaurants de la région offrent une palette de la cuisine du pays.

  • Le Gallo Pinto, un mélange de riz et de haricots, les deux ingrédients qu'on retrouve beaucoup dans la cuisine du Costa Rica.
  • Le Casado, un assemblage de différents plats et, peut-être, la plus emblématique des spécialités costaricaines.
  • Le Tamal, qui, quoiqu'il rappelle les tamales mexicains, est typiquement costaricien.
  • L'Arroz con leche, un dessert fait de riz et de lait, mais avec une touche toute costaricaine. Les ingrédients frais comme le citron, la cannelle et un petit goût de sucré-salé, lui donnent une saveur qui se marie bien avec la luxuriance de l'environnement.

Et comment ne pas oublier la sopa negra et l'olla de carne, les deux soupes emblématiques du Costa Rica. Une, à base de haricots noirs, dont la version végétarienne sied bien aux adeptes d'une cuisine sans protéines animales, et l'autre où les différentes viandes se marient avec des ingrédients locaux comme le manioc, les carottes et le maïs pour donner un plat rassasiant qui fait le bonheur des déjeuners de famille les dimanches au Costa Rica.

Quel est le meilleur moment de l'année pour visiter le Rio Celeste au Costa Rica ?

Le parc national volcan Tenorio se trouve au nord-ouest du Costa Rica. Grâce à sa situation géographique, il se trouve dans une région avec des hivers secs et des précipitations importantes. Février est le mois le plus sec, même s'il tombe en moyenne 3 mm de pluie durant le mois. Ces précipitations passent à 177 mm en septembre. Il n'y a pas beaucoup de variations de température. Il fait 32,1° en avril contre 27,6° en octobre, le mois le plus froid. On peut visiter le Rio Céleste toute l'année, mais il y a des périodes plus favorables. Mars et avril sont les meilleurs moments. Il vaut mieux éviter la saison pluvieuse.  Si on veut vraiment voir le bleu de la rivière et le lieu où tout commence, il faut entreprendre ce que l'on nomme Rio Céleste y los Teñideros. C'est une visite qui comprend un endroit appelé Teñideros où deux rivières se mélangent pour donner ce bleu magique au Rio Céleste. Ce n'est qu'en l'absence de pluie que l'on peut apprécier la couleur.

Quels sont les principaux attraits touristiques du Rio Celeste au Costa Rica ?

La couleur bleue est le principal attrait du Rio Céleste. Mais des lieux d'intérêt se trouvent tout le long de cette rivière.

  • Le volcan Tenorio. Bien qu'il soit interdit de monter jusqu'au sommet, il offre une vue imprenable sur la forêt tropicale.
  • Los Teñideros, le lieu où la réaction chimique s'opère pour rendre l'eau bleue.
  • La cascade, une occasion de faire des photos inoubliables.
  • Le mirador, d'où on peut observer la vaste étendue de végétation du parc.
  • Les Borbollones, ou le bouillonnement de l'eau atteint 94° même si la baignade est interdite.
  • Cabinas Piuri, une piscine naturelle ou les amateurs de baignade sont autorisés à faire trempette.
  • Le Laguna Azul, ou dieu aurait trempé son pinceau

Le Rio Celeste, une destination pleine d'aventures et de découvertes

Des randonnées, du tubing et du kayak dans certains endroits et surtout l'observation des oiseaux. Ce sont les principales activités à envisager autour du Rio Céleste. Il ne faut pas oublier que, dans un souci de tourisme responsable, les visiteurs sont encouragés à laisser de côté activités habituelles pour mieux apprécier l'environnement et se rapprocher de la population locale et de ses coutumes. Une visite au parc national volcan Tenorio et au Rio Céleste est une nécessité pour mieux comprendre la biodiversité du Costa Rica et son importance en tant que poumon du monde.

Quels sont les principaux attraits touristiques du Rio Celeste au Costa Rica ?
D'autres bons plans de voyage à découvrir :
Voyages

Voyage à Amsterdam : que visiter ?

Voyages

Vacance en amoureux : quels sont les conseils pour bien réussir ?

Voyages

Découvrir Santo Antão, le joyau vert du Cap-Vert

Voyages

Visiter capri : les choses incontournables à faire !